Rapport ablogui sur les prommesses de Alpha Condé

Selon un rapport publié cette année par ABLOGUI, association des blogueurs de Guinée, le président Alpha Condé et son gouvernement ont fait 82 promesses. Et sur les 82 engagements seulement 11 sont réalisés par le chef de l’État. L’objectif visé par ABLOGUI est d’inciter le président de la république a respecté ces engagements tenus devant les communautés.

Ce 6ème rapport annuel mais partiel d’évaluation de l’association des blogueurs de Guinée concerne les transports et travaux publics, l’éducation nationale, l’économie et les finances, mais aussi celui la jeunesse. Dans ce document, il est prescrit seulement 13% des engagements soit 11 sur 82 ont été respectés à la date d’aujourd’hui.

Le rapport souligne que près de 39% des engagements du président de la république sont non tenu et le président de l’association des blogueurs de Guinée les qualifie d’énorme.

Sur 40% des engagements du régime en place, 25% sont partiellement tenues 2 % sont en retard et 18% sont en cours de réalisation et 1% est compromis.

En plus de ce rapport le président de l’Ablogui Mamadou Alpha Diallo a expliqué les secteurs dans lesquels le président Alpha Condé n’a pas respecté ses engagements.

Comme dans le transport, la construction de la route Boké Gaoul, Kérouané, Beyla, le démarrage de l’autoroute Conakry-Mamou. Et en lieu et place de l’autoroute Conakry-Mamou, il indique que c’est une route nationale qui est en reconstruction.

Coté Éducation, le gouvernement n’a pas mis en place l’office du baccalauréat, aucune université publique de 2015 à 2020 n’a été construite depuis l’arrivée d’Alpha Condé au pouvoir, le projet un étudiant une tablette n’a pas été élargi comme l’avais promis le président de la république.

Lire aussi  Casse des maisons à Conakry et ses environs : « Nous ne savons pas d’où est venu l’ordre », avoue Kassory

Volet Jeunesse, la stratégie nationale de microfinance inclusive n’a pas été respectée.

Volet économie, le rapport de 30 pages souligne que la gestion de taxes de consommation téléphonique par la création d’un fond d’investissement était promise, mais ce fond n’a pas été créé. Même si l’État a amélioré les recettes fiscales, mais les 16% ne sont pas ramenés au niveau à 20% d’ici 2020 comme le gouvernement s’était engagé.

Ablogui mentionne qu’aucune nouvelle agence de la banque centrale pour renforcer le processus de bancarisation de l’économie n’a été construite à l’intérieur du pays.

Selon le président de l’Ablogui, c’est seulement dans le secteur de la jeunesse où plusieurs engagements ont été tenus, car dans ce secteur 31% des promesses ont été réalisées.

Yacine DIALLO

Laisser un commentaire