Le président de la république a reçu les élus de la préfecture de Boké au palais présidentiel. Apparemment, Professeur Alpha Condé fonderait l’espoir de  récupérer les élus de l’UFDG et de l’UFR, le chef de l’Etat aurait formulé des critiques contre Cellou Dalein Diallo et de Sidya Touré. Mais, à leur sortie de Sékhoutouréya, les « invités du président » sont allés rendre compte au leader de l’UFDG auquel ils ne se sont pas contenté de TOUT raconter. Les élus locaux de Boké ont, en plus, réaffirmé leur soutien indéfectible à Cellou et à Sidya, en posant, eux aussi, une et UNE SEULE condition : l’unité de ces deux leaders pour une victoire de l’opposition.

Pour ces élus, il n’est pas question de soutenir un troisième mandat du président Alpha Condé. « Le président qu’on a vu hier à la présidence… Celui qui souhaite le prolongement du mandat de ce dernier est contre la Guinée et contre les Guinéens », a indiqué Thierno Baïlo Camara, conseiller de l’UFDG à la commune rurale de Sangarédi.

Monsieur Camara décrit le président Alpha Condé comme « une personne fatiguée qui est au terme de sa capacité de pouvoir travailler. Celui qui le voit ne peut pas penser et parler de troisième mandat », a ajouté le conseiller communal, face à des journalistes ce dimanche, 23 août 2020, au QG de l’UFDG.

S’inscrivant dans la même logique, Ansoumane Koumbassa, le maire de la commune rurale de Kolaboui a insisté qu’ils ne soutiendront pour rien au monde un troisième mandat. « Pour nous, il n’y pas de troisième mandat », dit-il, réitérant qu’ils sont et restent de l’opposition, tout en insistant sur la nécessaire entente entre les leaders de l’opposition, notamment Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré.

Lire aussi  Le journaliste Amadou Diouldé Diallo placé sous mandat de dépôt
annonce

Laisser un commentaire