Alpha Condé, président de la République de Guinée

Le Président de la République a annoncé une mauvaise nouvelle ce dimanche 28 mars 2021 à ses compatriotes. « Pour cette année, nous allons souffrir », a averti Alpha Condé dans la sous-préfecture de Tormélin où il était parti pour lancer un important barrage hydroagricole. Voici un extrait de son intervention :

« Le monde est devenu très difficile de nos jours. C’est cette pandémie qui est à l’origine de tout cela. D’ailleurs, tous les pays qui nous entourent ont revu le prix du carburant à la pompe à la hausse. Chez nous, le carburant coûte beaucoup moins cher que dans les pays voisins (9000 gnf au lieu de 14.000 chez les autres). Le gouvernement a estimé de revoir le prix à la hausse mais je leur ai dissuadé en disant que le ramadan est à nos portes pour éviter que les denrées de premières nécessités ne grimpent au marché. Néanmoins nous allons prendre une mesure la semaine prochaine. Si nous appréhendons un individu qui achète le carburant ici à 9000 gnf pour aller le revendre à 13.000 gnf ailleurs nous confisquerons sa citerne.

Ne cédez pas face aux mensonges des gens, ils disent que les prix ont augmenté à notre niveau mais c’est une contrevérité. Aucun impôt ne va être augmenté. Les combines dans lesquelles ils étaient hier, c’est ce qui ne marche plus de nos jours.  Le vol n’est plus possible puisqu’il y a un guichet unique du commerce. Nous avons réussi à organiser trois élections ici sans aide extérieur (…). Nous allons combattre la corruption sous toutes ces formes. Car nous allons digitaliser les impôts et la douane. Ils ne verront plus l’argent liquide en circulation. Tout cet argent ira à la Banque centrale. Même pour la loterie nationale, les tickets seront achetés par voie électronique. Si tout cet argent rentre dans les caisses de l’Etat, nous n’aurons plus besoin du FMI. Si nous parvenons à doubler nos ressources, nous ne serons sous les ordres de personne.

Plusieurs personnes et entités ne voulaient pas qu’on aille aux élections, mais vous ne saviez pas quelle duperie il y avait autour de cette élection. Beaucoup voulaient nous voir sombrer mais comme on le dit souvent Dieu ne dort pas. Parce que nous voyons ce qui se passe chez eux. Je l’ai déjà dit ailleurs, s’il plait à Dieu, c’est le Nigeria seul qui va nous dépasser en Afrique de l’Ouest. Plusieurs personnes veulent que la Guinée soit à la traine, mais nous irons de l’avant » a déclaré le Chef de l’Etat.

Lire aussi  Bonne nouvelle pour Djouldé, des organisations internationales de la presse demandent le respect de la loi sur la liberté d'expression.

Laisser un commentaire