Alpha Condé doute sur l’impartialité d’Amnesty International

Pour Alpha Condé le président guinéen, « Amnesty fait des rapports unilatéraux ». Dans un entretien accordé à des médias occidentaux ce mardi 06 octobre 2020, le chef de l’État remet en cause le travail fait par Amnesty International sur la Guinée.

Cette organisation de défense des droits de l’homme a, dans un rapport publié le jeudi 1er octobre 2020, accusé les forces de sécurité d’avoir fait usage d’armes à feu à N’Zérékoré, lors du double scrutin du 22 mars dernier.

L’ONG a mentionné dans le document la mort d’une cinquantaine de personnes. Le locataire de sekoutoureyah n’a pas hésité à balayer ces accusations qu’il estime être issues d’enquête unilatérale.

«Je ne prends pas Amnesty International là au sérieux parce que ils font des enquêtes à charge. Vous venez, vous n’interrogez pas le gouvernement pour savoir. Je vous fait remarquer qu’il y a des gens qui étaient habillés avec des gris-gris comme les fétiches en disant « anti-balle » et c’est eux qui ont attaqué le camp de N’Zérékoré. Certains sont actuellement en prison à Kankan et ils ont reconnu. Amnesty fait des rapports unilatéraux, ils ne font pas des enquêtes a soutenu le président Alpha CONDÉ.

Même si le chef de l’État ne nie pas les tueries mais réfute la théorie que les actes sont commis par les forces de sécurité guinéens.

« S’ils faisaient des enquêtes, ils auraient vu que la plupart des gens qui ont été tués à N’Zérékoré, ont été tués par des gens venus de Liberia et de Kenema et que on a arrêté un certain d’entre eux qui sont actuellement jugés. Ceux qui ont reconnu sont encore en prison ».

Lire aussi  Alpha Condé prévient : « Aucun cadre ne dépassera huit (8) ans dans ses fonctions »

Au cours de l’entretien, Alpha CONDÉ a indiqué que son régime a œuvré pour la défense des droits de l’homme.

Yacine DIALLO

annonce

Laisser un commentaire