C’est dans la matinée de ce lundi 15 février 2021, qu’une maison a pris feu à Ansoumaniah Plateau, un quartier relevant de la commune urbaine de Dubréka. Un court circuit est à la base de cet incendie selon les témoignages. Pas de pertes en vies humaines mais des dégâts matériels importants sont à déplorer.

L’incendie s’est déclaré dans les environs de 9h dans la famille Komah, sans la présence de personne. Tout le contenu du bâtiment a pris feu.
Les vitres de la maison sont brisées, le plafond et le toit sont calcinés. Et les feux ont même créé des fissurées sur les murs. La maison est composée de trois chambres salon et de deux douches.

Durant de longue heures, quelques épaisses couches de fumée se dégageaient du toit de la maison montrant l’ampleur des flammes. Au salon, des flaques d’eau sont visibles ça et là et une armoire deux battants ayant subit le coup de flammes reste immobile. Dans les chambres, rien ne reste presque à part les débris de plafond qui jonchent partout. Le tout dans une odeur suffoquante.

Selon les informations, il y a de cela cinq jours, la même maison avait pris feux mais les dégâts n’étaient énormes contrairement à aujourd’hui :

«J’ai été alerté ce matin par des cris du voisinage, que le feu a pris la maison de Monsieur Komah. Madame était au marché, la maison était fermée. Quand les voisins ont aperçu les flammes se dégager, ils ont accourus les lieux.
Les femmes, les jeunes, vieux et enfants du quartier sont venus à l’aide. Ils ont pu casser les portes et les antivols pour accéder à l’intérieur. Nous avons appelé les sapeurs pompiers et moment où ils arrivaient, les jeunes avaient déjà maîtrisé les flammes», raconte Youssouf Camara Imam.

Lire aussi  Drame au Camp militaire de Guéckedou, trois militaires perdent la vie

Dans la cour, quelques ustensiles et habits qui ont été sauvés sont éparpillés partout devant une foule mobilisée pour la circonstance. La femme du foyer reste sans mots face au choc.

Le 06 février passé, une autre maison non loin avait pris feu suite à un court circuit qui a provoqué d’énormes dégâts.

Cet énième incendie relance encore le débat sur les installations électriques de la société Électricité de Guinée (EDG) qui continuent de faire dégâts un peu partout dans les foyers.

Mohamed Diawara

annonce

Laisser un commentaire