Après s’être opposé à la fermeture des mosquées, le secrétaire préfectoral des Affaires religieuses de Kindia a fait un rétropédalage. Elhadj Karamba Diaby se dédit et présente des excuses aux autorités par rapport à sa petite « rébellion » :

 « Je reconnais bien avoir dit de ne plus fermer les mosquées parce que les lieux de loisir sont fonctionnels. Mais, en tant que secrétaire préfectoral des Affaires religieuses, je reviens sur ma décision et présente mes excuses aux autorités du pays, notamment le président de la République, le professeur Alpha Condé. Je m’adresse aux populations de Kindia surtout les imams et les conseils de mosquées.

Hier, j’ai dit dans mon sermon que nous allons continuer à prier dans nos mosquées et qu’elles ne seront plus fermées. Mais, cela a été autrement vu par des autorités et certains citoyens. Ils ont dit que je me suis opposé aux décisions du premier responsable du pays. Pourtant, ce n’était nullement mon intention. En tant que secrétaire préfectoral des Affaires religieuses de Kindia, je dois veiller à ce que les lois soient respectées.

Donc, je vous demande d’accepter de refermer les mosquées jusqu’au jour où les autorités diront de les rouvrir et de continuer à respecter les mesures barrières. C’est sous l’émotion que je me suis adressé à vous hier. Alors retenez que toutes les mosquées de Kindia restent fermées jusqu’à nouvel ordre », a déclaré Elhadj Karamba Diaby, secrétaire préfectoral des Affaires religieuses de Kindia.

Cette sortie de ce responsable des Affaires religieuses de Kindia commençait à faire de l’écho dans la société. Pour rappel, Elhadj Karamaba Diaby s’était opposé à la fermeture des mosquées à lors de son sermon tenu à l’occasion de la fête de l’Aid el Kébir.

AOB

annonce

Laisser un commentaire