Après s’être opposé à la politique générale du gouvernement, ce jeudi, 15 avril 2021, le président de l’UFD a fait des révélations dans l’émission « Mirador » de Fim FM, une radio privée, sur les candidatures de ses collègues députés à l’élection législative du 22 Mars 2020.
Mamadou Badiko Bah affirme que plusieurs députés issus de l’opposition ont vu leurs cautions payées par le pouvoir.
« Sur les trente listes de candidats, je soutiens qu’il n’y a pas trois qui ont payé de leurs poches, leurs cautions. Aussi, il n’y a pas deux ou trois qui ont payé de leurs poches les frais de campagne. Tous les autres avaient été payés par le pouvoir. Et, il y a des preuves à posteriori », souligne le député.
Mamadou Badiko BAH indique que c’est à cause de cette situation que ses collègues n’osent pas s’opposer au pouvoir.
« On peut critiquer, mais personne n’ose lever le petit doigt pour dire ‘’je suis contre’’. Il faut bien les comprendre », précise le député de la neuvième législature Badiko.
Yacine DIALLO

Laisser un commentaire