Famille attaquée

Une jeune femme victime d’un cambriolage de trois hommes cagoulés Une famille a été victime d’une attaque à main armée, samedi, 19 Décembre à Cobayah, dans la Commune de Ratoma.

La principale victime, est une jeune maman qui était seule à la maison. L’oncle de la victime soupçonne un groupe de la localité d’être à l’origine de cette agression. Ce dernier déplore cette situation et demande à l’autorité de fournir plus d’efforts dans la sécurisation des personnes et de leurs biens.

Que ce soit la nuit ou la journée, le phénomène d’insécurité prenne proportion inquiétante chez nombreux citoyens à Conakry. L’un des derniers cas a été enregistré samedi, 19 décembre à Cobayah, où une famille a été attaquée à main armée en pleine journée. Présente toute seule à la maison au moment de l’attaque, Fatimatou Diallo, la victime explique :

« Les bandits ont attendu à 13h quand les gens ont quitté la maison et j’étais assise entrain d’éplucher l’orange. Ils sont rentrés dans la cour au nombre de trois, tous cagoulés. C’est là qu’ils m’ont trainé à l’intérieur de la maison où mes enfants étaient couchés. Les bandits ont menacé si je crie de tuer mes enfants à l’aide de deux couteaux. Ils ont fouillé la maison et trouver de l’argent dans les affaires de mon mari avant de sortir en courant ».

Joint au téléphone, l’oncle du mari de la victime explique qu’il a été informé par téléphone. Arrivé sur les lieux, Amadou Bailo Baldé indique que les malfrats avaient déjà disparu dans la nature. Beaucoup sont des citoyens qui se plaignent de l’insécurité dans cette localité. Et pour s’en débarrasser, Amadou Bailo Baldé demande aux autorités d’assurer la protection des citoyens. Pour la précision, c’est la deuxième fois que cette famille a été agressée. La première remonte en 2016 il y a quatre ans.

Yacine DIALLO

Laisser un commentaire