L’ONG Avocat sans frontière a réagi à la sortie médiatique du premier ministre qui a affirmé à  l’occasion de la clôture de la convention nationale du RPG arc-en-cielque la Guinée, n’a aucun prisonnier politique. Maitre Christoph KONE, président de cette organisation conteste cette version d’Ibrahima Kassory FOFANA et souligne que plusieurs personnes sont en prison dans le pays à cause de leurs opinions.

Le PM à dit devant tout le monde qu’en Guinée il n’ya pas de prisonnier politique. Cette sortie a fait réagir l’ONG avocat sans frontière. Maitre Christoph KONE président

Pour appuyer ces arguments, le défenseur des droits de l’homme a pris des exemples sur  l’incarcération de Foniké Mingué ou encore d’Ibrahim DIALLO tous membres  du FNDC.  Il indique qu’ils sont arrêtés à cause de leur opinion politique. Et il fait une précision.

Face à cette sortie du PM,  Maitre Christoph KONE  tente d’apporter d’explication.

Avocat sans frontières se dit indigné sur cette déclaration du ministre. L’organisation déplore la violation des droit de l’homme en Guinée.

Yacine Diallo

Lire aussi  Le Pades répond à ceux qui l’accusent de chercher un post dans le gouvernement

Laisser un commentaire