Le baccalauréat Unique session 2020 a débuté ce mardi 25 août dans tout le pays. A Ratoma, c’est le ministre de l’enseignement supérieur et de la formation professionnelle qui a lancé les épreuves.

C’est ce mardi 25 août 2020, que les candidats au baccalauréat Unique ont débuté leurs premières épreuves. Cette année, les emaxens  nationaux se sont déroulés  dans un contexte marqué par la pendemie a coronavirus. Ici au lycée kipé où les hostilités ont été lancées, les mesures sanitaires sont prioritaires. Les candidats pour ce centre sont au nombre de 316 dont 177 filles et ils sont répartis dans 11 salles.

Pour cette deuxième commune la plus grande de la capitale, ils sont au total 12455 candidats dont 5417 filles à affronter le baccalauréat de cette année.

Ces élèves sont donc réparties dans 33 centres, 500 salles de classes pour 100 surveillants, 66 agents de sécurités et 66 agents de santé. Le ministre de l’enseignement supérieure et de la formation professionnelle s’est réjouit du déroulement normal de ces épreuves.

 » Il faut féliciter le  ministre professeur Bano Barry car d’après ce que je vois ici dans la commune de Ratoma, tout se passe bien. J’ai demandé aux candidats de bien travailler parce qu’ils sont les futurs cadres de ce pays » a laisser entendre Dr Aboubacar Oumar BangouraDe son côté, Aboucar Soumah du SLEG souhaite qu’une importance capitale soit accordée à cet examen .

« Je  pense que les mesures sanitaires sont bien respectées. Mais je pense aussi il faut accorder une importance capitale a cet examen pour que les candidats qui vont obtenir le Bac soient compétitifs » a lâché le syndicaliste.

Rencontré à quelques minutes du lancement de la premiere épreuves, Aissatou  Baldé, candidate, s’est dit un peux inquiète. << franchement je suis stressée car je ne sais pas ce qu’ils vont proposé  comme sujet.>> a t-elle dit.

Selon le programme établi, les candidats finiront ces évaluations  vendredi 28 août 2020.

Abdourahmane Bah

Laisser un commentaire