Kidnapping ou pas ? C’est la grosse question. En tout cas, l’opération semble ressembler à une tentative d’enlèvement qui a échoué. Bah Oury serait surement enlevé ou arrêté par des hommes en Uniforme les derniers jours de la semaine.

Des pick-up remplis de bérets rouges ont rendu une visite inopinée au leader de l’union des démocrates pour la renaissance de la Guinée, sans l’avoir trouvé. Les membres du bureau politique du parti ont indiqué qu’ils ignorent les raisons de cette visite et dénoncent des opérations d’intimidation.

Le parti UDRG comptent porter plainte contre X pour harcèlement du domicile de leur leader a annoncé le porte-parole du parti.

Dans la journée du vendredi et samedi, des bérets rouges ont sillonné à plusieurs reprises la résidence privée de Bah Oury, président de l’union des démocrates pour la renaissance de la Guinée.

Bah Oury avait quitté le pays depuis Jeudi 08 Octobre 2020 pour Dakar au Sénégal. Sans l’avoir trouvé, ces hommes en uniformes sont reparti sans donner des explications sur leur présence.
Pour l’UDRG, ces manœuvres sont des actes d’intimidation. Le porte-parole dudit parti Mohamed Victor Bangoura assure que le parti va saisir la justice sur cette affaire.

Ces derniers temps, de nombreux opposants contre une nouvelle candidature d’Alpha CONDE ont été arrêtés et conduits en prison.
Bah Oury est l’un des fervents opposants au troisième mandat du président Alpha Condé. Depuis le Sénégal, il a indiqué que rien ne lui fera changer d’avis et reste déterminé à mener son combat pour l’alternance en Guinée.

Yacine DIALLO

Lire aussi  Casse des maisons à Conakry et ses environs : « Nous ne savons pas d’où est venu l’ordre », avoue Kassory

Laisser un commentaire