Bah OURY donne sa position sur le Dialogue politique. Il demande une loyauté.

Pour Bah Oury, pour qu’il y’ait le dialogue, il faut qu’il y’ait la loyauté vis-à-vis des principes d’utilité par rapport à la cause publique. Donc un minimum de sincérité dit-il. Or le minimum de sincérité n’existe pas selon cet acteur politique.

Cet opposant au régime d’Alpha CONDE soutient qu’avant que la Guinée se retrouve dans une situation politique pareille, plusieurs personnes ont déconseillé le chef de l’Etat à ne pas aller dans le sens d’un changement pour une nouvelle constitution.

Selon lui parce que cette voie présente des dangers extrêmement importants pour la stabilité de la Guinée et pour l’évolution démocratique. Malgré tous ces appels, Bah Oury affirme que cela n’a pas empêché le président de réaliser son projet.

Comme conséquence : Plusieurs personnes ont été tuées, des enfants pour la plupart du temps avec la détérioration de l’image du pays tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Il résume tout cela par un manque de sérieux et de responsabilités des dirigeants.

Mais ceci dit martèle, l’opposant cela ne doit empêcher le dialogue : « même si vous êtes en guerre avec quelqu’un, il faut nécessairement passer pour la résolution de la crise par un dialogue responsable ».

Mais l’ancien président de l’UDD précise que le dialogue inclusif nécessite au préalable une implication des chefs d’Etat de la CEDEAO. Cela permettra aux parties prenantes d’avoir une garantie internationale sur le sérieux.

Mais l’opposant dans ses explications n’a pas manqué de rappeler les points de litige : Premièrement il estime que la Guinée n’a pas de constitution, deuxièmement, le fichier électoral est corrompu et troisièmement les instituions dites de la république sont toutes éclaboussées.

Tout cela prouve pour Bah Oury que la Guinée est malade. Pour lui la sous-région est fragilisée par le terrorisme.  La CEDEAO et les chefs d’Etats de la CDEDEAO ont une part de responsabilité pour la stabilité de la Guinée.

Parce que, pour lui, si la Guinée tombe dans l’instabilité, c’est  la région ouest africaine tombe aussi. A son avis, pour empêcher que la région ne flambe c’est la Guinée.

Yacine DIALLO

Laisser un commentaire