Dans la matinée de ce Mardi 06 Octobre 2020, c’est un calme précaire qui règne à Kolaboui à une vingtaine de kilomètres de la ville de Boké. Dans les parties où les violences ont été enregistrées dans la sous préfecture, des traces de la manifestation de ce Lundi 05 octobre 2020 sont encore visibles.

Ce Lundi 06 Octobre 2020, des jeunes en majorité sont sortis protester contre le manque d’électricité à Kolaboui. Ils ont érigé des barricades sur la route pour se faire entendre.

Les forces de sécurité ont intervenu et des affrontements ont éclaté les deux camps. Les violences ont duré plusieurs heures. La police a tenté de disperser les jeunes en colère.

Un jeune a été tué par balle dans la soirée. Des bérets rouges déployés pour contenir les manifestants sont accusés d’êtres responsables de ce cas de mort selon des sources.

Plusieurs manifestants ont été blessés et un serait grièvement atteint. Les manifestants ont saccagé le siège du commissariat central de la police et de la CMIS. La résidence du sous préfet de Kalaboui également a été attaquée.

Yacine DIALLO

Lire aussi  La Mecque : le petit pèlerinage (Omra) autorisé aux seules personnes vaccinées

Laisser un commentaire