Boubacar Yacine Diallo

Après 24 heures de la désignation des 13 membres de la Haute Autorité de la Communication, le Chef de l’Etat a nommé le premier responsable de cette institution. Pour réguler les médias guinéens, le professeur Alpha Condé a porté son choix sur Boubacar Yacine Diallo. Le décret a été rendu public dans la soirée de ce mardi, 25 août 2020, à la télévision nationale.

Diplômé de l’Académie des sciences politiques et du journalisme de Bucarest, Boubacar Yacine Diallo a été Directeur Général de l’Office de la radiodiffusion et télévision guinéenne (ORTG), président du Conseil national de la communication, ministre de l’Information, conseiller à la communication de la présidence de la République de Guinée (sous la junte militaire du CNDD). Le nouveau président de la HAC était vice-président chargé de l’administration de l’Institution nationale indépendante des droits humains (INIDH). Auteur de plusieurs ouvrages, notamment sur la politique guinéenne, l’écrivain Yacine se prépare d’ailleurs à dédicacer son dernier livre intitulé « Dans le sillage du président Lansana Conté ».

Journaliste dans l’âme, Boubacar Yacine Diallo s’est révélé au grand public à travers des enquêtes qui ont ébranlé l’administration publique, avant de commencer les éditoriaux ou de se faire nommer par le Général Lansana Conté, le deuxième président de la Guinée dont il a d’ailleurs couvert les premiers pas, après le coup d’Etat du 3 avril 1984.

Très respecté dans la corporation, Yacine Diallo est toujours resté journaliste, malgré ses fonctions.

Lire aussi  Hausse des prix dans les marchés: Les vendeuses de poissons se plaignent
annonce

Laisser un commentaire