Cellou Dalein Diallo, président de la République

A l’occasion de la nouvelle année 2021, ce Jeudi, 31 Janvier 2020, le président de l’Ufdg, principal parti de l’opposition a souhaité une année de justice de changement. En plus le ton a changé et les mots aussi.

Cellou Dalein DIALLO a d’abord fait un procès sur la gestion du président Alpha CONDE durant ses dix ans au pouvoir. Le leader de l’union des forces démocratiques de Guinée a réduit les 10 années de gestion d’Alpha CONDE au néant.

Promesse non tenu, l’injustice, dégradation, corruption, condition de vie précaire, Cellou Dalein DIALLO a eu plusieurs mots pour qualifier la gestion de son rival:

« En 2010, Alpha Condé nous avait promis le changement. Et le changement a bien eu lieu mais dans le sens inverse, celui du recul et de la dégradation. Alpha Condé, c’est la régression ! Alpha Condé, c’est la décadence ! Une décadence qui va des aspects les plus banals, les plus quotidiens de notre vie nationale à nos valeurs les plus symboliques. Nos conditions de vie, déjà fort précaires, ont atteint avec ce régime incompétent et corrompu, un seuil absolument intolérable », explique Cellou Dalein DIALLO.

L’homme fort de l’Ufdg a soutenu que pendant les 10 années de gestion de son rival, les prix des denrées de première nécessité sont devenus inaccessibles aux classes moyennes:

« C’est un véritable luxe aujourd’hui de consommer de la viande, des légumes ou du lait. De nombreuses familles ont des difficultés pour faire bouillir la marmite ne serait-ce qu’une fois par jour ».

Pour lui, les ministres, les gouverneurs et officiers supérieurs vivent une vie meilleure sans se soucier de sa population.

Lire aussi  Décès de Mamadou Oury Barry en prison : l’ambassade des Etats-Unis interpelle l’Etat guinéen (Déclaration)

Nous vivons sans doute sous le régime le plus cruel, le plus injuste, le plus inégalitaire de la sous-région et il accuse son rival d’utiliser l’ethno-stratégie pour conserver le pouvoir en divisant les guinéens.

Il accuse aussi le pouvoir d’avoir orchestré des violences sur la population et encouragée la violence inter communautaire.

Cellou Dalein est loin d’abdiquer face à sa revendication de ‘’la victoire’’ à l’élection présidentielle. Le chef de l’Ufdg a dénoncé les arrestations arbitraires des responsables de son parti et ses alliés. Il soutient qu’Alpha condé n’a pas gagné les élections mais a plutôt été imposé par la force des armes.

 « Il est temps, grand temps d’en finir avec ce mode de pensée archaïque. Que l’année 2021 soit pour la Guinée, l’année de la rupture, l’année du renouveau et de l’espoir ! Qu’elle efface de notre mémoire l’année horrible qui termine. 2020 fut en effet l’année Alpha Condé par excellence, celle où notre apprenti-dictateur a accumulé tout son savoir-faire en matière de cynisme politicien », soutient le patron de l’Ufdg.

Il estime que le locataire de Sékoutouréyah a enfreint toutes les règles juridiques et morales pour rester au pouvoir. « Il a violé la Constitution sur laquelle il a solennellement prêté serment, commettant ainsi un parjure », explique Cellou Dalein DIALLO qui promet de continuer la lutte jusqu’à l’avènement d’une véritable démocratie et d’un véritable Etat de droit dans le pays.

Cellou Dalein DIALLO estime que le président Alpha CONDE a transformé l’Etat en une République bananière.

Yacine DIALLO

Laisser un commentaire