Le logo de la CAF

La SAG de Siguiri, le CI Kamsar et l’AS Kaloum ne verront pas les phases de poules en compétition africaine. L’espoir est désormais sur le Horoya AC, habitué des joutes continentales et demi-finaliste de la dernière coupe CAF, de mener loin le football guinéen sur le continent. A préciser que le champion de Guinée est lui exempté de ce premier tour.

 Sans surprise, l’association sportive de Kaloum (ASK) aussi vient d’être éliminée dès le premier tour préliminaire de la coupe de la CAF. En déplacement en Mauritanie ce dimanche, le sous-marin jaune de Kaloum a été battu (1-0), par les Mauritaniens du Tevragh-zeina. Ce qui veut dire que l’ASK est éjectée de cette compétition, quelques jours après son match nul ouvert concédé à Conakry (1-1

Après son nul 0-0 concédé au stade du 28 septembre de Conakry, lors du match aller du tour préliminaire de la coupe de la CAF, le club industriel de Kamsar est allé à N’djamena se faire battre 1-0 par le FC Renaissance du Tchad.

C’est sur penalty en première mi-temps que les tchadiens ont marqué le seul but du match, alors que le CIK, qui pouvait égaliser, a lui raté un penalty.

Le club du président Général Mathurin Bangoura quitte donc déjà ce tournoi continental, lui qui s’était fixé pour objectif d’intégrer les phases de poules de la coupe de la CAF

Alors qu’elle devait jouer contre le Stade Malien de Bamako ce samedi dans la capitale malienne, la SAG de Siguiri n’a pu disputer cette rencontre retour du tour préliminaire de la ligue des champions africaine. Selon les informations en provenance du Mali, l’Ashanty Golden Boys a eu 4 joueurs testés positifs au Coronavirus.

Lire aussi  « Il faut avoir une concentration maximale pendant tout le tournoi », prévient Lappé Bangoura

Ce qui a empêché le club de la savane guinéenne de jouer cette rencontre, lui qui n’avait effectué le voyage qu’avec seulement 17 joueurs. Après cette rencontre perdue, les dirigeants de la SAG de Siguiri crient au complot, accusent et menacent de saisir la CAF.

Le seul club guinéen qui reste en compétition africaine c’est le Horoya qui lui doit jouer la ligue des champions.

Abdourahmane Bah

Laisser un commentaire