Carrefour de Kipé

En Banlieue de Conakry, l’on commence à constater l’installation des feux de signalisation dans certains carrefours. Après Kipé, dans la commune de Ratoma, des poteaux ont été installés au carrefour de Sangoyah dans la commune de Matoto. Le projet vise à favoriser la fluidité de la circulation. A peine installé, les usagers de l’autoroute fidèle Castro apprécient cette mesure.

Les embouteillages monstres, des accidents de circulation causés souvent par l’indiscipline des conducteurs ou parfois la mauvaise traversée des citoyens, la circulation en Guinée constitue un véritable danger pour de nombreux usagers. Ces derniers jours, le gouvernement tente d’expérimenter une nouvelle fois les poteaux de signalisation dans certains carrefours de la capitale.

Mohamed SANGARE comme de nombreux usagers soutiennent que ces poteaux de signalisation permettent d’éviter les accidents de circulation. Comme au carrefour de Kipé, l’installation de ces feux à Sangoyah est déjà un ouf de soulagement pour les policiers. Alexy est brigadier : « C’est hier Jeudi que les poteaux ont été allumés. Pour ce début, c’est difficile pour les citoyens. Au lieu que les policiers utilisent le siffler pour stopper les véhicules, ces poteaux facilitent le travail pour nous. Maintenant avec ces poteaux, on pourra mieux contrôler les véhicules et la régularité des papiers »

Pour l’instant, durant deux semaines, c’est une période de sensibilisation. Après cette période, tout contrevenant sera soumis à une amende. « Pour le moment nous conseillons les conducteurs à respecter le feux et côté des citoyens nous expliquons la signification des couleurs » indique le policier.

Ce n’est pas la première fois que ce projet est expérimenté en haute banlieue. Plusieurs installations sont objets de destruction pendant les mouvements politiques.

Lire aussi  Pourquoi le prix du pain est toujours à la hausse ?

Yacine DIALLO

Laisser un commentaire