En conférence de presse ce lundi 02 novembre 2020 à Conakry, le secrétaire général du parti de la révolution populaire africaine de Guinée, a déploré les dégâts humains et matériels enregistrés au lendemain de la présidentielle du 18 octobre dernier.

Pour Ismael Condé, le tissu social guinéen est fragilisé à tel point que les citoyens qui se partageaient tout, se sont vu leur relation détruite pour des fins politiques.
« Notre démocratie est destructrice et meurtrière. La politique a détruit notre vivre ensemble. Maintenant on ne part plus ensemble même au marché où une cérémonie » a déploré le sociologue.

Par ailleurs, Ismael Condé pense que la haine a gagné du terrain dans les cœurs de tous les guinéens. C’est pourquoi il les a invité à la retenue et à refuser la division car, dit-il, tous les guinéens ont les mêmes difficultés.

Abdourahmane Bah

Lire aussi  Les femmes des détenus de Kankan ont manifesté devant la justice de Nzérékoré

Laisser un commentaire