Roger Bamba, militant de l'UFDG

Détenu à la maison Centrale de Conakry depuis septembre dernier, cet opposant au régime d’Alpha Condé était évacué d’urgence ce mercredi 16 Décembre 2020 soir à l’hôpital Ignace Deen à Kaloum.

Depuis un certain temps, la santé de Roger, communicant de l’ufdg, s’était dégradée.  Ventre ballonné, avec des jambes enflées, cet opposant traversait une période difficile en prison après son incarcération.

Après être évacué d’urgence à l’hôpital dans la nuit de mercredi, il est déclaré décédé le lendemain 17 décembre.

Certains observateurs s’interrogent sur la qualité de l’alimentation des détenus en prison. Les aliments seraient-ils mal cuits mais aussi avec un excès de sel dans l’alimentation ? Une question qui relance le débat sur l’alimentation des prisonniers

Certains également dénoncent les conditions d’incarcération. En Guinée, les prisons sont surpeuplées et cela contraint souvent aux prisonniers d’être souvent debout.  

Récemment, un autre détenu est déclaré décédé quelques heures après avoir été évacué à l’hôpital.  Et un jeune a trouvé aussi la mort à Wanindara après avoir fait un séjour en prison puis libéré dans son quartier par des agents des forces de l’ordre.

Le président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée, Cellou Dalein DIALLO, parle d’une perte immense pour sa famille et pour l’UFDG.

Le FNDC, mouvement anti-troisième mandat, lui, a condamné ce qu’il qualifie ” d’énième assassinat de prisonnier politique. Le front exige qu’une enquête internationale soit diligentée sur la pratique de la torture dans les prisons en Guinée.

Yacine DIALLO

Lire aussi  Labé: le gouverneur s'exprime sur la fermeture des frontières

Laisser un commentaire