des femmes de l'opposition en conférence de presse

Face aux multiples arrestations et exactions commises par les forces de défense et de sécurité dans la commune de Ratoma depuis la présidentielle du 18 octobre, les femmes de la commune veulent se faire entendre. Elles comptent manifester à Conakry le 14 décembre pour montrer leur opposition. Elles étaient en conférence ce jeudi à la maison de la presse à Kipé.

La Guinée semble renouer avec les manifestations des rues. Alors que le FNDC projette une marche le 15 décembre jour d’investiture du président Alpha Condé, les femmes de Ratoma anticipe et promettent de manifester le 14 décembre. Hadja Maimouna Bah Diallo explique les motifs de la manifestation.

“…Nous avons prévu une manifestation le 14 décembre 2020 pour dénoncer les exactions dans la commune de Ratoma. Les forces de l’ordre font ce qu’ils veulent tel que le viol, le meurtre et les exactions. En tant que femme et source de vie c’est pourquoi nous avons décidé de faire une marche de protestation le 14 décembre pour soutenir les citoyens de la commune de Ratoma. Cette marche partira du rond-point de Bambeto à l’héliport de belle vue. C’est pourquoi nous appelons toutes les femmes à rejoindre massivement cette grande mobilisation”, a lu Hadja Binta Diallo, ex député.

“On n’a pas besoin d’une autorisation une simple lettre d’information suffise et nous avons déjà déposé ces lettres là et qu’on nous accepte ou pas nous allons sortir pour montrer notre mécontentement. Nous ne sortons pas pour empêcher l’investiture du président ou nous ne sortons pas pour casser quelques choses”, tient à préciser cette femme de la commune de Ratoma.

Ces femmes, après avoir fustigé avec la dernière énergie la destruction intolérable et inacceptable des vies humaines, exigent la libération sans conditions de toutes les personnes arrêtées. A rappeler que le gouvernement a fait une déclaration il y a quelques  semaines interdisant toute manifestation en Guinée avant l’éradication de la pandémie de covid-19.

Amadou Oury Toulel Baldé

Laisser un commentaire