Elhadj Ousmane Baldé, président de la coordination nationale des fulbhè et Haali poular

Lettre ouverte de l’A.J.S.D. T (Association des Jeunes pour la Solidarité et le Développement de Tougué)

À Monsieur le Président de la République de Guinée son Excellence Professeur Alpha CONDE

Objet : lettre de doléance

Excellence Monsieur le Président de la République,

Nous jeunes de Tougué, réunis au sein de l’Association des Jeunes pour la Solidarité et le Développement de Tougué, venons très respectueusement auprès de votre haute autorité solliciter une doléance pour notre sage et opérateur économique, Elhadj Ousmane Fatako Baldé.

En effet, Excellence Monsieur le Président de la République, le différend qui oppose l’État guinéen à cet opérateur économique, lié au retrait des bâtiments commerciaux sous contrat de bail à Kindia et d’achat à Conakry, est au centre de nos préoccupations. C’est pourquoi, étant le Père de la Nation guinéenne, par cette lettre, l’ensemble de la population de Tougué vous supplie humblement d’ouvrir un couloir de négociation autour de ce différend en vue d’une solution à l’amiable.

Excellence Monsieur le Président de la République, cette doléance que nous vous adressons s’explique par les nombreux impacts négatifs que ce différend, si une solution n’est pas trouvée rapidement, pourrait avoir sur les populations de Tougué et de nombreux guinéens. Pour rappel, Elhadj Ousmane Fatako Baldé a fait de nombreuses réalisations philanthropiques, allant tant sur le plan d’infrastructures communautaires (postes de santé, écoles, mosquées, pistes rurales, marchés…) qu’au niveau d’ouvrages de franchissement (ponts, dalots, buses). Il s’est toujours engagé pour le bien-être de Tougué en particulier et de celui du guinéen en général. De ses multiples projets sociaux par ailleurs, on compte entre autres la prise en charge des malades, la création de milliers d’emplois au profit des jeunes de Tougué et d’ailleurs à travers diverses petites et moyennes entreprises, la prise en charge du personnel enseignant, agents de santé et autres contractuels communautaires.

En résumé, à Tougué, Elhadj Ousmane Fatako Baldé est le 1er pourvoyeur d’emplois et d’appui socio-communautaires après l’État guinéen. Il a toujours œuvré, dans la légalité, au côté de celui-ci pour l’éducation, la santé et le développement socio-économique de notre nation.

Excellence Monsieur le Président de la République, sans votre bienveillance pour trouver un accord amiable permettant de régler ce différend dans les meilleurs délais, les activités socio-économiques fournies par Elhadj Ousmane Fatako Baldé risquent d’être compromises, mettant ainsi en danger la vie de plusieurs personnes vulnérables dont la survie y est dépendante (dans la gratuité) depuis plus de 30 ans.

Excellence Monsieur le Président de la République, en vous souhaitant bonne réception, nous vous remercions de bien vouloir prendre en considération notre doléance.

Conakry, le 03 Janvier 2021

Le Président

M. Mamadou Lamine DIALLO

Lire aussi  Bonne nouvelle pour Djouldé, des organisations internationales de la presse demandent le respect de la loi sur la liberté d'expression.

Laisser un commentaire