Tribunal de première instance de Kaloum

Le procureur près le TPI de Kaloum est accusé d’empêcher le mandat d’amené décerné contre le gouverneur de la banque centrale. Poursuivi dans une affaire d’abus de confiance dans le différend qui oppose les entreprises Alseny BANGOURA et associé et au Patrimoine Bati public, Louceny Nabé aurait refusé encore de se présenter ce lundi 22 février 2021 au tribunal de première instance de Kaloum. Pour rappel, la banque a été condamnée au payement aux entreprises concernées de plus d’un milliard de GNF et qui s’est aujourd’hui élevé à 47 milliards de Gnf à cause des pénalités de retards accusées par la banque centrale.

C’est un dossier vieux de 10 ans qui tarde encore à s’exécuter. Ce lundi 22 février 2021, le gouverneur de la banque centrale attendu à nouveau devant la justice a brillé par son absence. Maitre Paul Yomba KOUROUMA, avocat des entreprises Alseny Bangoura et associé fustige l’attitude du procureur pès le TPI de Kaloum.

Le procès devrait normalement avoir lieu dans ce tribunal. Mais le procès ne s’est pas tenu parce que les dossiers n’ont pas été présentés par le procureur a expliqué les avocats des entreprises.

Pour eux, le procureur chercherait à manigancer des actions dans ce dossier. Cette affaire qui remonte à plusieurs années est autour du dossier hôtel Niger opposant les entreprises Alseny Bangoura et associées et au patrimoine bâti public. Chaque partie réclame la gestion des rez-de-chaussée.

La cause a été portée devant le TPI de Kaloum puis à la cour d’appel de Conakry qui ont rendu le verdict en faveur des entreprises et condamné le patrimoine bâti public au payement d’un milliard neuf cent quatre vingt onze millions Gnf.  Le payement de ce montant est assorti d’une pénalité de retard de 10 000 000 FG par jour.

Lire aussi  JUSTICE : Le ministre de la justice accusé de protéger le gouverneur de la banque centrale dans une affaire de plusieurs milliard GNF

Mais jusque-là, la décision reste violée par la Banque centrale : «  Le patrimoine bâti public était libre de tout engagement après cette décision de justice. Il s’est adressé à la banque par écrit ordonnant de défalquer le montant d’un milliards sur son compte. Mais malgré les injonctions, le gouverneur de la banque centrale a refus de payer ce montant », explique maitre Paul Yomba KOUROUMA.

Pour l’avocat des entreprises Alseny BANGOURA et associés, il n’y a aucune raison légale qui empêcherait Louceny NABE de libérer le montant cantonné par la Banque. Il accuse le gouverneur de la Banque centrale d’avoir détourné la somme d’argent : « Il a refusé de payer parce que les montants ne sont plus en place, la destination a changé. C’est pourquoi le TPI de Kaloum a été saisi de nouveau », a indiqué cet avocat à la cour.

Ce Lundi 22 février 2021, les avocats des entreprises Alseny Bangoura et associées dénoncent l’intrusion des pouvoirs publics dans le dossier et comptent poursuivre le procureur qui se serait éclipsé avec les dossiers.

Yacine DIALLO

annonce

Laisser un commentaire