Dr Faya Milimono, president du BL

Pour désamorcer la crise postélectorale que traverse la Guinée, le président du Bloc Liberal souhaite une période de transition. Docteur Faya Millimono pense que le tissu social est tellement fragilisé qu’il est temps que les guinéens soient d’abord réconcilié entre eux.

Comme docteur Faya Millimono, beaucoup d’acteurs politiques avaient souligné que pour éviter une crise postélectorale en Guinée, une période de transition serait nécessaire.  Près de deux semaines donc après la présidentielle du 18 octobre en Guinée, la reprise des activités  peine toujours. Le président du Bloc libéral réitère toujours sa position.

«  Nous sommes dans une situation très compliqué. A moins d’une semaine, le pays a connu près d’une trentaine de personnes tuées. Je pense il faut aujourd’hui une période de transition pour désamorcer cette crise. » Explique t’-il.

Le bilan de cette crise postélectorale a fait près d’une trentaine de personne tuées et des dégâts matériels considerable. Pour docteur Faya Millimono, le tissu social guinéen est plus que jamais fragilisé. La Guinée ne manque pas donc de personne capable de gérer cette crise ajoute t-il.

« Entre nous il y’aura quelqu’un qui pourra gérer cette crise. Il faut d’abord comment réconcilier les guinéens entre eux avant de passer autre chose. » Poursuit t-il

A la question de savoir si Docteur Faya Millimono a la volonté de diriger la transition que beaucoup comme lui sollicitent, il  a  juste laissé entendre que le problème ne se pose pas a ce niveau sans être assez claire sur la question. 

ABDOURAHMANE BAH

Laisser un commentaire