Vol humanitaire N'zérékoré

Après plus de 24 heures après l’officialisation de la présence de Ebola dans la ville de N’Zérékoré, la riposte s’organise à travers l’arrivée dans la localité du premier vol humanitaire, dans la soirée de ce lundi 15 février.

C’est le premier vol humanitaire organisé par les Nations Unies, après la déclaration officielle de la résurgence d’Ebola en Guinée.

Cette première action humanitaire est composée d’équipements de protection individuelle, des visières, des kits d’assistance pour les malades d’Ebola, des équipements pour l’hôpital et le personnel de santé. A cela s’ajoute l’arrivée de l’équipe technique d’évaluation de la situation de l’épidémie.

Les priorités de la riposte sont désormais fixées : enquêter d’abord pour retracer la chaîne de contamination ; retrouver les cas contacts de Gouecké à Conakry ; il s’agit aussi de vacciner. Les stocks de vaccins disponibles à Conakry étant périmés, l’OMS procède actuellement à la commande de nouvelles doses explique son représentant en Guinée, le docteur Georges Alfred Ki-Zerbo.

Lire aussi  Urgent : Les premiers vaccins contre Ebola attendus à Nzérékoré
annonce

Laisser un commentaire