image d'illustration

Les universités privées de la Guinée traversent une période difficile depuis la reprise des cours. Certains responsables de ces instituts d’enseignement supérieur affirment que plusieurs classes sont presque vides depuis la reprise des cours.

Cette situation est due aux conséquences de la pandémie de covid-19 qui impacte les universités privées. Depuis la reprise des classes, ils ne sont pas nombreux à reprendre.

Même si certains parlent de coût de la scolarité, mais le véritable problème est le transport. Il faut rappeler depuis les mesures d’urgence du gouvernement le transport à doubler.

A cause de cette réalité difficile pour de nombreuses familles, plusieurs étudiants ne viennent pas et les peux qui se présentent ont un réel problème de payement de leur scolarité.

Ces difficultés pour les étudiants ont entrainé l’interruption des cours avant même la fin du premier module. Et cela cause d’énormes pertes économiques pour les universités privées.

Avec cette condition et sans assistance de l’état, ces établissements qui subissent de plein fouet l’impact de la Covid-19 risquent de reprendre l’année scolaire indique un des responsables.

Le Gouvernement avait annoncé que des aides sont prévues dans son plan de riposte contre la pandémie de covid-19 pour les entreprises impactées. Mais pour le moment, les promesses restent sur papier.

Yacine Diallo

Laisser un commentaire