A moins de deux jours de la tenue du scrutin présidentiel du 18 octobre, des commissaires de la CENI décèlent des insuffisances dans l’organisation du vote. Dans un communiqué dont nous détenons une copie, des responsables dont le vice président Bano Sow ont précisé que l’organisation de l’élection souffre de plusieurs anomalies.

Du vote à l’étranger, aux procès-verbaux jusqu’à l’acheminement du matériel électoral, des failles se remarquent selon ledit communiqué.

avec maguineeinfos.com

Lire aussi  Casse des maisons à Conakry et ses environs : « Nous ne savons pas d’où est venu l’ordre », avoue Kassory

Laisser un commentaire