La préservation de la paix et la quiétude sociale en cette période d’élection en Guinée préoccupe certains acteurs de la société civile. C’est dans cette optique que la structure coin sombre a animé une conférence de presse ce mercredi 23 septembre 2020 pour inviter les acteurs du processus électoral à plus de responsabilité dans les discours de campagne. La structure compte mener des campagnes de sensibilisation en faveur de la préservation de la paix en Guinée.

C’est souvent pendant les campagnes électorales que les acteurs politiques tiennent certains propos qui vont à l’encontre de la paix et de la quiétude sociale. C’est pour donc éviter ces genres de discours dans un pays sensible comme la Guinée, que la structure coin sombre a invité les acteurs du processus électoral à plus de responsabilité.
« La communication des acteurs politiques doit avoir comme objectif, garantir la paix et la quiétude sociale. La communication des acteurs politiques ne doit pas contribuer à fragiliser le tissu social » a souligné Mamadou Traoré coordinateur de la structure.

La Guinée a connu beaucoup d’élections qui ont été souvent émaillées de violence. La structure coin sombre pense que la Guinée doit dépasser ce stade.
« La Guinée a besoin d’une élection tranquille et harmonieuse. Les acteurs politiques doivent donc ouvrer dans ce sens. C’est qui va permettre au pays de se développer. Notre mal à combattre aujourd’hui c’est la pauvreté » poursuit-il.

La Guinée a souvent connu des violences postes électorales. La structure coin sombre compte après la présidentielle du 18 octobre, mener des campagnes de sensibilisation sur la préservation de la paix et la quiétude sociale.

Lire aussi  Casse des maisons à Conakry et ses environs : « Nous ne savons pas d’où est venu l’ordre », avoue Kassory

Abdourahamane BAH

Laisser un commentaire