Le président de l’UDG et candidat désigné de la coalition patriotique pour l’alternance à l’élection présidentielle d’octobre s’est retiré du processus électoral. L’annonce a été faite ce mardi.

Dans une déclaration, la coalition affirme avoir relevé des insuffisances notoires et un manque de transparence de nature à poser d’énormes problèmes à l’issue du scrutin.

La coalition soutient que ce scrutin est en proie à des crises postélectorales déjà programmées. C’est pour dit-elle éviter d’être une partie prenante de cette situation que la coalition justifie d’une part le retrait.

Toujours dans le même document, la coalition précise que les guinéens veulent le vrai changement et s’accordent majoritairement sur la rupture incontournable avec les pratiques du passé.

Le candidat Mamadou Sylla a jeté l’éponge à quelques heures de la clôture du dépôt des candidatures. La coalition estime qu’aucune disposition rassurante n’est mise en place pour cette élection présidentielle du 18 octobre.

Yacine DIALLO

Lire aussi  Éventuelle hausse du prix du carburant: le FNDC invite le peuple à le refuser

Laisser un commentaire