Elhadj Cellou Dalein Diallo

Sur le réseau social Twitter, le principal adversaire du régime Alpha Condé a précisé qu’il partait en Côte d’Ivoire en tant que délégué et vice-président exécutif de l’International Libéral pour assister aux funérailles de Hamed Bakayoko.

Tweet du leader quelques instants après sa mesaventure à l’aéroport

A rappeler que c’est la deuxième fois que le leader de l’UFDG (qui réclame toujours sa victoire) est empêché de sortir de la Guinée depuis l’élection présidentielle du 18 octobre 2020. La première fois, Cellou Dalein Diallo voulait aller à Bamako au Mali pour participer aux obsèques de son ami, l’opposant malien Soumaïla Cissé, décédé le vendredi 25 décembre 2020, à Paris (France) de Covid-19. Sans aucune explication, le régime qui a déjà emprisonné plus de trois cent opposants, avait également refusé au leader de l’Union des forces démocratiques de Guinée de voyager.

Lire aussi  Casse des maisons à Conakry et ses environs : « Nous ne savons pas d’où est venu l’ordre », avoue Kassory

Laisser un commentaire