Fodé mohamed Soumah

Fodé Mohamed SOUMAH président du parti Génération citoyenne a dévoilé pourquoi il s’unit avec Mamadou Sylla de l’UDG pour la présidentielle. Il répond aux questions de Yacine Diallo.

Bonjour honorable.

Bonjour, mon cher

Vous avez signé une alliance avec le parti de Mamadou Sylla que vous soutenez. Pourquoi avoir pris cette décision ?

Non, nous n’avons pas signé une alliance avec le Parti de Mamadou Sylla. Nous avons créé une Coalition électorale dont fait partie l’UDG, et des formations politiques de l’opposition parlementaire et extraparlementaire. Nous avions exprimé la volonté de transformer l’Alliance Patriotique, en une force électorale. Aujourd’hui, l’élargissement s’étend aux groupements féminins, et aux mouvements de jeunesse, pour en faire une élection citoyenne.

Quel intérêt ?

Nous avons compris que la seule voie pour réussir l’alternance démocratique, passait par l’union sacrée de l’opposition, qui est majoritaire dans l’opinion aujourd’hui. Donc, il suffirait de capitaliser cette force, et de sécuriser nos voix, pour gagner. Le danger serait d’avoir plusieurs candidats, et devoir se partager le même électorat, face au RPG qui va faire le plein de ses voix, et surfer sur la campagne de massification.

Quel message avez-vous donné ?

Il est temps que l’opposition sache qu’il n’y a qu’un seul fauteuil, mais un pouvoir à se partager. Il ne faut pas confondre la conquête du pouvoir et son exercice. Nous avons déjà mis en place la Coalition Patriotique pour l’Alternance, qui regroupe la majorité des Partis de l’opposition parlementaire.

Nous avons édicté un protocole d’accord, qui parle à tous ceux qui se réclament de l’opposition plurielle.

Lire aussi  Éventuelle hausse du prix du carburant: le FNDC invite le peuple à le refuser

Sortons des chantiers battus, des agendas cachés, des égos surdimensionnés, des plans B, etc.

Les Guinéens sont déçus, désorientés, amers et prêts à réaliser l’alternance.

Pensez-vous que cette alliance va atteindre vos objectifs ?

Je le pense et j’y crois dur comme fer, si l’intelligence politique, et la rupture souhaitée par tous, prennent le dessus.

Oublions les querelles intestines et le débat clivant du fichier et autres. Il suffit de sécuriser nos voix et les bureaux de vote, pour disposer des PV qui vont magnifier notre victoire éclatante.

Alpha Condé ne s’est toujours pas prononcé pour ces élections ? Votre avis.

Notre Coalition a dépassé le choix du candidat du RPG, quel qu’il soit. Nous nous focalisons sur nos forces, et la stratégie gagnante du 18 octobre.

Est-ce que partir à cette élection avec Mamadou Sylla à votre avis empêchera Alpha Condé de gagner s’il se présente. Et comment ?

C’est grâce à la mobilisation de nos militants et de la jeunesse, que nous serons dans tous les bureaux de vote. Un cas d’école prouve que si les bureaux sont encerclés par tous ceux qui ont déjà voté, personne ne viendra récupérer les urnes avant le dépouillement. C’est le principal enseignement des Législatives passées, où l’Etat a laissé faire pour justifier l’injustifiable, défendre l’indéfendable, accepter l’inacceptable. La liste est longue. C’est honteux et scandaleux.

Je demande à mes concitoyens de ne pas exiger des perdiems ou je ne sais quoi en cette journée citoyenne. Le fruit est mûr, et tout le monde sera servi, au nom de l’éthique, de l’équité, de la justice sociale, et du bonheur généralisé, pour un mieux vivre ensemble que tout le monde souhaite.

Lire aussi  Casse des maisons à Conakry et ses environs : « Nous ne savons pas d’où est venu l’ordre », avoue Kassory

Merci Honorable !

Merci également !

Laisser un commentaire