Ibrahima Aminata Diallo, président de la PJDD

La réélection du président Alpha CONDE à la présidentielle est qualifiée de régression démocratique en Guinée par la plateforme des jeunes leaders de l’axe pour la démocratie et le développement après la victoire du président Alpha CONDE à la présidentielle du 18 octobre dernier.

Pour le président de la PJDD, ne pas permettre l’alternance consiste à assassiner la démocratie et Ibrahima Aminata DIALLO soutient que le président Alpha CONDE n’a pas respecté ses engagements quant il venait au pouvoir en 2010.

Cet activiste accuse le chef de l’Etat de tout faire pour taire les contradictions dans le pays. Ibrahima Aminata DIALLO croit que le chef de l’Etat sème la terreur pour empêcher toute opposition contre son régime.

Cette attitude est antidémocratique indique le président de la PJDD. Ce dernier affiche une crainte que la crise postélectorale ne perdure dans le pays à cause dit-il du comportement du président Alpha CONDE qui n’arrive pas ôter son manteau d’opposant depuis son arrivé au pouvoir en 2010.

L’activiste affirme que la Guinée ne pourra sortir de cette crise politique si le président de la république ne favorise pas le dialogue. Il faut que le président de la république tende une main sincère aux opposants a expliqué le leader de la plateforme des jeunes leaders de l’axe pour la démocratie et le développement.

Yacine DIALLO

Lire aussi  Amadou Diouldé, malade, est admis à l'hôpital
annonce

Laisser un commentaire