Lumière Guinée

La Guinée a un tissu social fragilisé, c’est le constat fait par la structure Conakry lumière à l’occasion de la présentation de son bilan de l’année 2019 et ses projets pour 2021. Pour cette année, cette structure se fixe comme objectif d’œuvrer pour la paix et le développement du capital humain. Cette organisation soutient que sans la paix, rien n’est possible. La présentation du projet s’est déroulée ce Vendredi à Donka dans la commune de Matoto.

La Guinée est un pays fragilisé d’une part par des conflits communautaires et d’autres parts par le chômage des jeunes.

Pour la structure Conakry lumière, les relations entre les communautés guinéennes ne sont pas bonnes. C’est pour cette raison dans son programme au compte de l’année vise à lutter contre ces fléaux. 

Sans paix, les efforts fournis ne serviront en rien soutient cette structure.  Devant une dizaine d’invité et des jeunes inscrits retenus pour bénéficier une formation prévue dans le programme de 2021, Mandela CAMARA membre a expliqué l’intérêt :

 « Même si nous avons de ressources minières et humaines valables, s’il n’ya pas de cohésion sociale, tout ce que nous aurons fait sera voué à l’échec », indique-t-il.

Pour favoriser la quiétude sociale entre les guinéens, cette structure compte miser d’une part sur la sensibilisation et la formation sur l’entreprenariat.

A cette occasion, des partenaires de la structure Conakry lumière étaient présents. Ibrahima BAH, opérateur économique donne des conseils aux jeunes qui aspirent être entrepreneurs : « Ne dite pas que vous êtes incapable, vous êtes pauvres. Montez des projets, et chercher à montrer aux gens qu’ils ont besoin de ça. Soyez sérieux, la vertu et sage.

Lire aussi  Passeport en Guinée, un business juteux pour des agents de police !

Dans ce programme 2021, plusieurs formations sont initiées. L’objectif c’est de permettre aux participants de cultiver l’esprit d’entreprenariat et d’enterre toute idée de communautarisme.

Yacine DIALLO

annonce

Laisser un commentaire