Incendie à Wanindara

Une famille a été victime d’un incendie ce Mardi matin à Wanindara dans la commune de Ratoma. Presque tout le contenu du bâtiment d’une chambre et salon a été calciné par le feu. Le drame est causé par un court-circuit électrique et s’est produit à l’absence des membres de la famille. Le feu a été éteint grâce au concours des voisins alertés par la fumée.

Tout l’effort de plusieurs années est ruiné en quelques minutes. Le mur et le toit du bâtiment noirci par les flammes, une partie du toit défoncée et les fils et objets électroniques sont brulés. C’est l’année zéro pour Touré Mory, enseignant qui doit tout reprendre.

« Trois jours nous constatons de feu. Avant-hier c’est le congélateur qui a pris feu et hier c’est le disjoncteur. L’électricien m’a dit que le problème venait du disjoncteur. Il m’a instruit de chercher un gros disjoncteur et c’est ce que fus fait. Ce matin moi j’étais allé à cobaya et ma femme était parti accompagné mon fils à l’école.  Et ce matin, c’est une voisine qui m’a appelé au téléphone me dire que ma maison a pris feu. Je suis venu. Les dégâts étaient importants. Mais tout était calciné. J’ai tout perdu », explique Mory.

Ses diplômes, documents administratifs, habits et plusieurs autres objets sont détruits.  Sidiki KOUYATE est son proviseur au lycée « C’est vraiment triste. Je suis déçu de ce que je vois vu les difficultés financières que nous traversons actuellement, s’il faut reprendre à zéros c’est vraiment de la peine. Je prie Dieu de l’aider à retrouver tout ce qu’il a perdu. Heureusement i n’ya pas eu de perte en vie humaine. Mais je conseille aux citoyens de veiller sur les installations électriques dans les maisons. Par exemple chez lui, l’électricien était venu travailler préalablement et l’incendie s’es déclaré au niveau du disjoncteur que lui même a installé », martèle-t-il.

Ce disjoncteur est de 60 ampères et la maison n’avait besoin qu’environ 15 explique un électricien venu constater les dégâts. Ibrahima Camara « Dans l’électricité d’un bâtiment, il faut mettre une disjoncteur qui a la même capacité de la maison. Parce que si le disjoncteur est puissant que le bâtiment, en cas de problème, il ne pourra pas jouer son rôle précise-t-il ».

Avec leur petit garçon qui vient de commencer l’école, Touré et sa femme devront entamer une reconstruction qui est sans doute difficile avec la conjoncture.

Yacine DIALLO

Laisser un commentaire