Université Général Lansana Conté de Sonfonia

La pression a finalement emporté la décision du gouvernement qui avait augmenté les frais d’inscription et de réinscription dans les universités publiques.

En début de semaine, plusieurs universités ont été secouées par des manifestations. Les étudiants réclamaient la diminution des frais d’inscription et de réinscription. Au lieu de 200 milles pour les anciens et 250 milles pour les nouveaux, ces manifestants réclamaient les anciens tarifs qui sont 10 000 GNF et 15 000.

Des heurts avaient éclaté entre étudiants et forces de l’ordre avec de nombreuses arrestations et des blessés. Ce Jeudi, 17 décembre 2020, le gouvernement a décidé de revenir sur sa décision.

Le chef de l’Etat a rendu gratuit les frais d’inscription et de réinscription dans toutes les institutions d’enseignement supérieur publics pour la rentrée universitaire 2020-2021.

Même si le gouvernement justifie cette mesure « exceptionnelle » par le plan de riposte contre la Covid-19 pour soulager les ménages et les entreprises, c’est évidemment une manière également de tenter de faire baisser la pression qui commençait de se former dans ces établissements publics.

Une autre mesure vient aussi compléter cette décision, le gouvernement a aussi instruit que les étudiants qui s’étaient déjà inscrits soient totalement remboursés.

Yacine DIALLO

Laisser un commentaire