Alpha Condé, président de la République

Apres avoir  prêté serment ce mardi 15 décembre 2020 à Conakry, le président de la république réitère sa promesse dans sa nouvelle mission, de gouverner autrement.  Le chef de l’Etat a dans son viseur notamment la lutte contre la corruption.

Dans son boubou blanc, symbole de plusieurs présidents panafricains, Alpha CONDE a prêté serment pour la troisième fois à la tête de la république de Guinée.

Une dizaine de chef d’états Africains et 34 délégations nationale et internationale ont été confiés à prendre part. Alpha Condé s’est prêté à cet exercice constitutionnel avec un message fort : «  Notre pays choisi librement son chemin. Le peuple de Guinée reste fidele à son histoire et à sa vocation naturelle de prôner l’égalité entre les Etats  et de défendre la souveraineté de tous les peuples du monde » 

Dans son discours, Alpha CONDE a joué à l’apaisement en invitant à  bannir la violence. Par ailleurs, il a tenté de rassurer les victimes des événements politiques dans le pays.

« Je voudrais au nom du peuple de Guinée et à mon nom propre les témoigner la solidarité de leur Etat pour penser leur blessure et surmonter leur drame » a indiqué le chef de l’Etat.

Alpha CONDE affirme être le président de tous les guinéens et être à leur service. Il promet que personne ne sera oublié et aucune partie du pays ne sera exclu et chaque guinéen aura sa place. Le nouveau président de la 4ème république a invité au respect de la loi.

Le chef de l’Etat a reconnu que la corruption gangrène le pays. Face à cette situation, il s’engage à lutter avec fermeté contre la corruption. Egalement, Alpha CONDE s’insurge contre le clientélisme dans l’administration.

Lire aussi  Labé: le gouverneur s'exprime sur la fermeture des frontières

Le locataire de sékhoutoureya a fait comprendre à l’opinion nationale et internationale que la lutte contre ces fléaux sera son cheval de bataille durant sa nouvelle mission.

Yacine DIALLO

Laisser un commentaire