Ismael Condé, vice-maire de Matam et membre politique de l'UFDG

Le vice-maire de la commune de Matam aurait été enlevé par des inconnus dans la soirée de ce samedi 26 septembre 2020 selon nos sources.

Ismael Condé a été enlevé non loin de son domicile, sis à la Sig Madina, dans la commune de Matam.

Son avocat qui a été interrogé ce soir a confirmé « l’enlèvement » de son client. Maître Alsény Aissata Diallo qui parle de « kidnapping », confie qu’il retrouvera son client.

Une       autre source a déclaré que ce sont des policiers de la BRB (brigade de répression du banditisme) qui ont « interpellé » Ismael Condé vers 19h devant son domicile.  Pour le moment, nous ignorons les motifs de son interpellation.

Pour rappel, au mois de juillet dernier, ce jeune opposant a été arrêté par la police puis conduit dans un commissariat où il a été auditionné avant d’être inculpé par le parquet de Mafanco.

Après son exclusion du RPG, le parti au pouvoir, Ismael Condé a adhéré à l’union des forces démocratiques de Guinée. Depuis, ses soucis judiciaires ont commencé à prendre de l’ampleur.

AOB

Lire aussi  Labé: le gouverneur s'exprime sur la fermeture des frontières

Laisser un commentaire