Conakry, journée ville morte

La journée ville morte appelée ce lundi par Cellou Dalein Diallo n’a presque pas été suivie à Conakry. Sur la route Leprince comme tout sur l’autoroute fidèle Castro, la circulation est normale. Au grand marché de Madina et sur la route le prince, certaines boutiques et magasins sont restés ouverts. C’est un constat fait par laminute224.com.

Dans la matinée de ce lundi, malgré l’appel du président de l’Union des forces démocratiques de Guinée Cellou Dalein Diallo, à observer une journée de ville morte pour protester dit-il le hold-up électoral,   la circulation était normale sur l’axe Kagbèlin Hamdallaye. Au niveau des carrefours des citoyens étaient massés en quête de taxi. De la cité Enco 5 jusqu’à a la belle vue, plusieurs boutiques et magasins sont restés fermés. Aux environs de 11h 30, de la minière jusqu’à presque Madina, un embouteillage était visible sur ce tronçon 

Il est 12h est nous sommes à Madina, le plus grand marché du pays….. Là aussi, un grand monde était visible sur les lieux. Des étalagistes, des marchands ambulants et des conducteurs de taxi moto envahissaient la rentrée du marché. Dans ce plus grand centre économique du pays, si certains ont préféré bouder l’appel de Cellou Dalein Diallo en ouvrant leurs boutiques et magasins, d’autres ont fait le contraire. Dans plusieurs centres commerciaux, plusieurs boutiques et magasins n’ont pas fonctionné.

Après Madina, nous empruntons l’autoroute fidèle Castro…. De ce coté, tout fonctionne comme à l’accoutumée. Du grand marché de Madina en passant Kenièn jusqu’à Kissosso dans la commune de Matoto tout se passait comme d’habitude.

La question que l’on se pose est ce que la fermeture de ces boutiques est liée à la journée ville morte appelée par Cellou Dalein Diallo, où c’est toujours liée a la crise postélectorale.

Abdourahmane BAH

Laisser un commentaire