Le dossier en appel sur la fermeture des locaux de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée, s’est ouvert ce jeudi 18 février 2021 à la cour d’appel de Conakry. Pour la défense, aucune preuve qui justifie la fermeture des locaux de l’UFDG n’a été brandie par le ministère public. La partie civile, quant elle, a demandé à la cour de confirmer la décision du tribunal de Dixinn.

C’est après l’auto-proclamation du président de l’ufdg, candidat à la présidentielle du 18 Octobre dernier, que le bureau du Principal parti de l’opposition a été fermé. Après le tribunal de Dixinn, les avocats de la partie civile étaient devant la cour d’appel de Conakry pour solliciter du juge l’ouverture des locaux du parti dirigé par Cellou Dalein DAILLO.
Maitre Alseny Aissata Diallo, explique :

« Cette fois-ci, on a clairement expliqué au juge de référé qu’il n’y a pas eu de preuve qui justifie la fermeture des bureaux et le siège de l’UFDG. La défense n’a pas pu apporter la preuve. Donc nous avons demandé au juge de tirer toutes les conséquences du droit en affirmant d’abord la décision déférée et ordonner en conséquence l’ouverture purement et simplement les installations du parti UFDG. Nous avons l’espoir que le Juge de référé pourra aisément dire le droit et rien que le droit ».

Pour Santiba Kouyaté de la partie civile, le camp adverse même un combat peine perdu :

« L’UFDG ne peut ne pas obtenir l’ouverture de ses locaux. Parce que tout simplement, la procédure mise en place est une procédure de référé. Les avocats le savent. Quand la contestation est sérieuse, il faut saisir le juge de fond. Cellou Dalein Diallo ne peut pas trouver solution aux problèmes des locaux. »

Après un échange houleux entre les différents avocats impliqués dans ce procès, le juge a renvoyé le dossier au 04 Mars prochain pour le délibéré. Même l’ufdg gagne le procès, le plus gros problème restera l’exécution de la décision judicaire à partir du moment, ces derniers temps, l’exécutif refuse d’exécuter certaines décision de justice.

Yacine DIALLO

Laisser un commentaire