image d'illustration

La liste est longue, Ousmane Gaoual Diallo, Mamadou Cellou Baldé, Chérif Bah, Abdoulaye Bah, Etienne Soropogui, Sékou Koundouno sont tous recherchés. La déclaration est faite ce Mardi, 10 Novembre 2020 par le procureur de la république près le tribunal de première instance de Dixinn.

Les trois premiers sont des militants de l’union des forces démocratiques de Guinée et l’autre de l’ANAD, alliance nationale pour l’alternance démocratique et le dernier est membre du Front nationale de la défense de la constitution.

Ces acteurs politiques et de la société civile sont tous recherchés pour avoir « proféré des menaces de nature à troubler l’ordre public ».

Dans la déclaration lue ce Mardi, Sidy Souleymane Ndiaye a indiqué que toutes les personnes liées aux évènements post-électoraux en Guinée seront traquées et déférées devant la justice.

Cette déclaration intervient à quelques jours de la sortie du président Alpha CONDE qui promet que son régime va instaurer une certaine gouvernance durant les 6 ans à venir.

Yacine DIALLO

Laisser un commentaire