Manifestants à Kankan

A Kankan, plusieurs manifestants en colère sont descendus dans la rue ce mardi 30 juin 2020 pour protester contre le manque d’électricité. Des arrestations et des blessés ont été enregistrés.

Les routes barricadés, toutes  les activités paralysées boutiques, ateliers, tout est fermé. C’est le visage que présente le Nabaya ce mardi 30 juin 2020. Le chargé de communication du Mouvement citoyen pour l’électrification de la Haute Guinée déclare que les forces de l’ordre ont été contraintes de fuir pour échapper à la colère des manifestations.

« Les agents des forces de l’ordre étaient venus pour empêcher la manifestation. Mais au moment où je vous parle, les agents de sécurité ont pris la fuite. Ils ont tiré du gaz lacrymogène jusqu’à épuiser leur stock. Actuellement, ils ont pris la fuite. Nous maitrisons le terrain actuellement »  indique-t-il avec un air de triomphe.

Comme d’habitude, les manifestants ont quitté le rond-point Koumarala-Loisir pour se diriger vers la base centrale d’EDG. Mais ils ont été bloqués par les forces de l’ordre qui ont lancé des grenades lacrymogènes.

Les manifestants scandent des slogans comme EDG zéro ! Kankan n’a pas de courant ! Nous sommes fatigués !

Selon nos informations des cas de blessés et  des arrestations dont l’un des responsables ont été enregistrés.

 

AOB pour laminute224.com

 

Laisser un commentaire