Un centre d'examen pour le concours d'entrée à l'école professionnelle à Kankan

Lancé depuis ce lundi 02 novembre 2020, le concours d’accès aux filières techniques se poursuit normalement dans la ville de Kankan.

Le centre de formation professionnel « Ho Chi Min » est le lieu retenu pour les 1116 candidats inscrits dont 575 femmes.

Ce mercredi, c’est au tour des candidats pour l’Ecole Nationale des Postes et Télécommunications (ENPT) et ceux de L’Ecole des Soins de Santé Communautaires (ESSC) niveau 1 pour les candidats ayant le Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC) et niveau 2 pour les candidats qui ont obtenu le Baccalauréat Unique (BAC).

M. Amara Kandé de la Direction Nationale de l’Enseignement Technique est le délégué régional au compte de ce concours dans la région de Kankan. Il affirme que depuis le début, tout se passe dans les meilleures conditions:

« Je remercie d’abord l’organisation, parce que j’ai trouvé que l’équipe en place à tout organisé et du lundi jusqu’aujourd’hui il n’y a pas eu d’incident. Les candidats ont massivement répondu à l’appel de l’inspection régionale de l’enseignement technique. Le Lundi il n’y avait pas beaucoup de candidats, mais hier Mardi et aujourd’hui Mercredi, les candidats programmés sont massivement venus pour les épreuves.»

Poursuivant son intervention, le délégué régional a lancé un appel à la jeunesse de Kankan et soutient que les filières techniques sont plus proches du marché de l’emploi:

«Ce que j’ai à lancer comme appel au niveau de la région de Kankan, est de ce lancer dans l’enseignement technique et de considérer ce secteur comme un vecteur du développement d’un pays. Aujourd’hui l’avenir se trouve dans l’enseignement technique. Les filières sont pratiques et rapidement on peut devenir indépendant en ayant la responsabilité individuelle. Il ne faut pas considérer l’enseignement technique comme une école de seconde chance, c’est aussi une grande porte de sortie pour tout ceux qui le désirent » a t’il ajouté

Ce concours d’accès aux filières techniques s’étend sur toute la semaine à travers la région administrative de Kankan et dans plusieurs autres branches comme l’Ecole Nationale des Instituteurs (ENI) et l’Ecole Nationale du Secrétariat, Administration et Commerce (ENSAC).

Abdoulaye Symbaly Camara, Kankan pour laminute224.com

Laisser un commentaire