Manifestant à Kankan brandissant une pancarte

Comme annoncé dans un autre article de laminute224.com publié ce lundi 31 septembre 2020, les manifestations qui étaient prévues ce mardi 1er septembre 2020 ont démarré la nuit et se sont poursuivies ce mardi matin à Kankan.

La tension est montée d’un cran dans la matinée de ce mardi 1er septembre 2020. Le Mouvement Citoyen pour l’électrification de la Haute Guinée a réussi à mobilisé plusieurs manifestants dans les rues de la ville. Ils protestent contre le manque du courant électrique.

La manifestation qui se voulait pacifique a viré en affrontements entre protestataires et forces de l’ordre. Les manifestants exigent la construction d’un barrage hydroélectrique en Haute Guinée, pour parer à la pénurie de l’électricité dans la région de la savane guinéenne.

Aussitôt dans la rue, les jeunes manifestants se sont vu  encerclés par les forces de l’ordre. Les agents massivement déployés ont quadrillé le quartier Timbo reconnu comme étant l’épicentre de la contestation, avant de pulvériser la zone de gaz lacrymogènes.

Selon nos informations, plusieurs manifestants ont été arrêtés par les forces de l’ordre.

Cette manifestation a cependant fortement perturbé les activités dans la commune urbaine de Kankan.

AOB

Lire aussi  Route Coyah-Pamalap : des citoyens dénoncent la lenteur des travaux

Laisser un commentaire