coupeurs de route (image d'illustration)

A Kindia, un coupeur de route écope une lourde peine. Il est condamné à 20 ans de réclusion criminelle par le tribunal de première instance qui a démarré les audiences criminelles. Pour sa première journée d’audience de ce mardi 29 décembre 2020, le dossier d’un présumé coupeur de route a été tranché.

Dans son verdict du jour, le tribunal a reconnu coupable des faits d’attaques à mains armées le nommé Madiou Sow et l’a condamné à la réclusion criminelle :

« Après en avoir délibéré conformément à la loi sur l’action publique, déclare Madiou Sow alias Malal coupable et convaincu des faits qui lui sont reprochés. Pour la répression, le condamne à 20 ans de réclusion criminelle à temps » a déclaré le président du tribunal.

Le procureur de Kindia a réitéré sa ferme volonté de punir les hors la loi dans sa juridiction.

« Grâce aux forces de défense et de sécurité, toutes les fois que des présumés criminels seront déférés au parquet de Kindia nous serons impitoyables à leur égard. Parce que ce sont des ennemis de la république » a martelé le procureur Amadou Diallo. Les audiences criminelles vont se poursuivre a-t-il annoncé.

Lire aussi  Vente de riz dans les conteneurs : La corruption et le favoritisme érigés en règle

Laisser un commentaire