Colonel Layaly, Directeur national des eaux et forêts

Certaines pratiques de l’homme impactent négativement le secteur. Par exemple, dans les domaines des eaux et végétaux, plusieurs cours d’eau et forets sont victimes des actions de l’homme comme les activités minières. Le premier responsable de la Direction invite les citoyens à œuvrer pour la protection de l’environnement.

La faune, la flore ou encore les cours d’eau en Guinée subit de plein fouet les actions de l’homme. Plusieurs plantes sont détruites à chaque année, l’air que nous respirons est pollué par ces actions de l’homme sur l’environnement.

La Direction nationale des eaux et forets déplore cet état de fait et le premier responsable ile Colonel Layali CAMARA interpelle les citoyens mettre fin à ces pratiquent.

Comme les plantes, le domaine des eaux est aussi victime. De nombreux fleuves de la sous-région prennent leurs sources en Guinée. Mais aujourd’hui, plusieurs activités comme l’exploitation du sable et des graviers ou encore la fabrication des briques sont effectués au niveau des fleuves polluant les eaux par endroit et causant leur tarissement. Ces actions de l’homme sont fustigées par le directeur.

La destruction de l’environnement est un sujet visiblement qui préoccupe le gouvernement. Ainsi, le repos biologique est initié à chaque année pour restaurer la nature. Le colonel invite les citoyens à œuvrer dans la protection.

« La préservation de l’environnement doit être un devoir de tout un chacun. Surtout il faut voir la dimension traversable. La Guinée occupe une position stratégique au niveau de la sous-région avec les cours d’eau que nous avons qui irriguent la sous-région. Donc nous avons intérêt à préserver ces ressources » indique t’il.

Lire aussi  « La Guinée est prête pour le match contre la Namibie » dixit Lappé Bangoura

Le pays est qualifié de château de l’Afrique occidentale à cause de ses cours d’eau et le résumé de l’Afrique à cause de sa végétation. Mais la pratique de l’homme impacte négativement l’environnement. 

Yacine DIALLO

Laisser un commentaire