Une partie de la route Conakry Kindia

La route Conakry nationale Conakry-Kindia est aujourd’hui dans un état de dégradation très avancé. Pour pratiquer ce chemin, il faut avoir le courage d’un combattant. Presque tout au long du trajet, des nids de poules sont visible un peu partout. Et les plaintes des usagers ne manquent pas.

« Au lieu de dépenser une grosse somme pour battre campagne l’Etat aurait dû orienter cet argent pour bitumer nos routes. Nous souffrons énormément » a laissé entendre un citoyen.

Quasiment tous les usagers de cette route dénoncent l’état de la route. Mais pour ce chauffeur qui pratique cette route depuis des années, c’est seulement ces 3 dernières années qu’il a constaté la défectuosité aussi poussée de cette route.

« Jamais je n’ai vu la nationale Kindia Conakry aussi dégradée que ça. Nous qui roulons presque tous les jours sur cette route savons combien de fois nous souffrons. Nous nous inquiétons pour notre santé mais aussi pour l’état de nos véhicules » a fustigé Moussa Bangoura. Tellement que la route est en mauvais état, sur un trajet qu’on pouvait faire à la rigueur 2 heures du temps, de nos jours on fait plus de de 5 heures du temps. Une situation qui n’est pas sans conséquence sur le train de vie des guinéens

Abdourahmane Bah de retour de Kindia pour laminute224.com

Lire aussi  Plusieurs personnes perdent leurs lieux de travail a Kagbélen

Laisser un commentaire