Oumou Kadé Soumah, présidente de la NGP

Dans une déclaration rendu publique ce lundi 16 novembre 2020, la nouvelle génération politique a condamné ce qu’elle appelle la chasse aux sorcières que certains responsables de l’UFDG font l’objet depuis maintenant quelques jours.

Avec ces arrestations et la séquestration du président de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo, les membres de la nouvelle génération politique estiment que la main tendue du président Alpha Condé d’unir tous les guinéens n’a décidément pas d’importance :

« Nous condamnons et regrettons la séquestration dont le président de l’UFDG a fait l’objet. Alors que le président élu a tendu la main à tous les fils et filles du pays, alors qu’il appelle à l’apaisement, les bureaux du siège et du quartier général de l’UFDG sont fermés par les autorités, une chasse aux sorcières est engagée contre les militants et cadres de ce parti », a indiqué la présidente, Oumou Kadé Soumah.

Les membres de la nouvelle génération politique ont invité le chef de l’État à dialoguer avec Cellou Dalein Daillo et d’autres acteurs politiques  pour désamorcer la crise de confiance qui existe entre eux.

Abdourahmane Bah

Lire aussi  Bonne nouvelle pour Djouldé, des organisations internationales de la presse demandent le respect de la loi sur la liberté d'expression.

Laisser un commentaire