Aboubacar Salamé

Le gouvernement a adopté jeudi en conseil des ministres le projet de Décret portant conditions et régimes d’immatriculation et de ré-immatriculation des véhicules en république de Guinée. L’objectif est de renforcer la sécurité dans le pays. Cette initiative est saluée par de nombreuses organisations qui évoluent dans le domaine de la sécurité routière comme l’association auto prévention et secourisme Guinée.

Après 28 ans, la Guinée s’apprête à ré immatriculer tous les véhicules roulant sur son sol. Selon Aboubacar Sylla, porte-parole du gouvernement, la ré-immatriculation concerne tous les véhicules automobiles, tracteurs routiers, machines d’exploitations agricoles ou forestières, engins des travaux publics, engins miniers et autres. Ousmane Salamé CAMARA, président de l’association auto prévention et secourisme de Guinée salue cette initiative.

« Nous avons longtemps dénoncer cette situation, ça fait plusieurs années les plaques des véhicules sont restées intactes. L’obtention de ces documents n’est pas conforme à la loi et avec cet état de fait, la police n’a pas la compétence de bien faire son travail. Nous nous réjouissons de cette initiative et nous pensons qu’elle verra jour » a-t-il dit

Beaucoup de problèmes assaillent ce secteur depuis des années soutient Ousmane Salamé CAMARA. Cette ré immatriculation permettra de lutter contre beaucoup d’irrégularités ajoute-t-il

« Si cela se fait, la corruption dans ce secteur va cesser, la vente de voitures qui ont plus de 40ans va cesser également. Et l’argent qui sera obtenue va permettre au gouvernement de faire face à certaines choses », explique-t-il

Aboubacar Sylla, Ministre des Transports a, au cours de son compte rendu, annoncé que son département en collaboration avec le Ministère des Finances a négocié une convention pour la réalisation de ce projet avec une Société Allemande.

Lire aussi  Labé: L'augmentation du prix de la baguette de pain devient effectif

Abdourahamane Bah.

Laisser un commentaire