Deux années depuis que l’équipe de Mamadou Aliou Laly Diallo est à la tête de la commune urbaine de Labé, quel regard les citoyens portent-ils sur le conseil de ville. Certains citoyens se sont exprimés au micro de la correspondante de laminute224.com basée dans la préfecture.

Que faut il retenir des deux ans de service de l’équipe dirigeante de la commune? Cet citoyen rencontré pense qu’elle fait de son mieux.

 » A mon avis l’équipe communal travail à la hauteur de ses moyens. Si on prend par exemple le marché des condiments excepté les jours de manifestations la circulation reste fluide. Les gens ne rencontrent pas de difficulté pour passer. Pour ce qui est de la salubrité aussi ils font de leur mieux. En tout cas moi je constate chaque jour le ramassage des ordures »

Cet autre intervenant lui reste toujours sur sa faim :

« Ce que nous voyons maintenant ce n’est pas ce à quoi nous nous attendions. En promettant, il faut promettre ce que tu peux réaliser, ne pas exagérer. Quant on dirige il faut traiter tout le monde au même pied d’égalité, ne pas faire de différence »

Mamadou Oury Diallo apprécie l’effort fourni par la commune pour ce qui est de la salubrité au centre ville et du déguerpissement des étalagistes sur les chaussées :

 » Le bilan de la commune est appréciable parcequ’ils ont pu assainir les différents marchés publics et aussi pour le déguerpissement, la circulation est désormais fluide au centre ville grâce à eux. Vraiment moi j’apprécie leur travail ».

Un citoyen rencontré à Sassé nous a confié que l’équipe communale fait de son mieux mais se heurte au manque de coopération des populations. Pour lui plusieurs actions ont été réalisées mais c’est sans compter sur la réticence et le recidivisme de certains citoyens qui font toujours la sourde oreille sur leur avertissement.

Les leaders de certains partis politiques on aussi dressé le bilan de l’équipe de Mamadou Aliou Laly Diallo. Si pour certains il est acceptable d’autres par contre crient à la catastrophe.

Ousmane Diané, secrétaire fédéral du PADES estime que le bilan est acceptable:

 » Le bilan est positif même si pas totalement. C’est vrai qu’il y a des défaillances dans la mesure où il se sont battus pour financer de leur propres fonds certaines activités. »

Contrairement au premier, Bouba Keita lui même conseiller communal élu sous la bannière d’une liste indépendante, parle d’un bilan catastrophique. Pour cela, il ne manque pas d’argument:

 » Vu l’éventail de possibilités qu’on a et avec tout l’accompagnement dont elle a bénéficié j’aurais bien voulu qu’on soit au-dessus de ce qui est entrain de se constater aujourd’hui ».

Entre autres griefs, ces leaders interrogés parlent de manque de communication et de la légèreté dans la prise de certaines décisions:

 » Les citoyens de Labé doivent savoir et comprendre ce qui se passe dans la commune et comment les choses vont au sein de la commune »déclare Mamadou Dian Gadjiko des NFD.

Aissatou Diallo Labé pour laminute224.com

Laisser un commentaire