image d'illustration

L’insécurité routière on en parle encore dans la nuit du samedi 02  à dimanche 03 janvier, deux véhicules ont été attaqués sur la nationale n°1 entre la chambre ville de Mamou et celle de Tamagaly. C’est un véhicule de marque Renault immatriculé RC3485 P quittant Conakry pour Labé Et un car en provenance de la sous préfecture de Dougoutounni dans la préfecture de Mali pour la capitale qui ont subi la loi des coupeurs de route. Rapporte la correspondante de la minute 224.com.


Cette attaque s’est produite dans les environs de 2 heures du matin. Les quatre bandits tous sur des motos ont procédé à leur opération en s’attaquant dans un premier temps à véhicule de marque Renault. Retirant au occupants une somme de plus de vingt millions de nos Francs. Le chauffeur du taxi Mamadou saliou Diallo explique 
 » Nous avons fait escale à Tamagaly pour trouver à manger. Arrivé dans la localité de holladhê j’ai aperçu les quatre bandits sur des motos. Il armés de deux PMAK . Il ont retiré plus de vingt millions de GNF aux passagers. Personnes n’a été blessées dans ma voiture. »


Les malfrats ne ce sont pas limité à ce niveau. Ils ont réussi à immobiliser un car en provenance de de la préfecture de Mali où ils ont tirés sur deux personnes. Mamadou saliou indique qu’ils ont été évacué vers la structure sanitaire la plus proche.
 » Quand le minibus est arrivé, l’un des bandits à tiré sur les pneus pour  la l’immobiliser. Le chauffeur quant à lui à essayé de s’enfuir c’est dans ce mouvement qu’ils ont tiré sur deux passagers. Deux des bandits étaient cagoulés donc j’ai pas pu voir leur visage. »


Le chargé des conflits de la CNTG précise que son organe est préoccupé par ces attaques à répétition sur les transporteurs. Mamadouba Bang’s Camara plaide en faveur d’une aide de la part de l’État.Plus que jamais,voyager est devenu un risque dans notre pays avec des routes très dégradé qui s’allient avec les coupeurs de routes qui sèment le drame dans le pays.


Aissatou Diallo Labé pour laminute224.com

Laisser un commentaire