La semaine dernière, une jeune dame a succombé suite à une bastonnade infligée par sa belle mère dans la sous préfecture de Noussy. L’auteur en question a été mis aux arrêts par la gendarmerie et défferé au parquet du tribunal de première instance de Labé.

Suite à la bastonnade infligée par sa belle mère, Bintou Barry a été transporté à l’hôpital régional de Labé où malheureusement elle a succombé.
Après que la vielle ait été arrêtée et conduite au commissariat central, elle avait reconnu les faits qui lui sont reprochés.

L’affaire se trouve désormais dans les mains de la justice.
Capitaine Kourouma Tamba explique:

« En effet une vielle dame âgée de soixante ans a été déférée chez nous. Actuellement nous sommes sur la procédure. C’est le mercredi dernier que le dossier est arrivé ici. Pendant sa déposition elle a effectivement reconnu les faits. Donc le dossier a été transféré à la justice c’est elle qui en est compétente ».

Pour sa défense, la vieille dame a affirmé que sa belle fille souffrait d’une maladie. Ce qui est la cause de son décès. Même après avoir reconnu les faits.
 » Pour se défendre elle a dit que la fille était maladive et c’était le diable qui l’a poussé à agir de la sorte et que ce n’était pas son intention de la tuer.
Mais seul le rapport médical peut déterminer la cause exacte de la mort de la jeune fille ».

Avec les meurtres qui se font récurrents dans les foyers, Kourouma Tamba pense que les familles doivent privilégier les discussions familiales pour éviter les incidents pareils :

Lire aussi  Le tribunal de mafanco ne serait-il pas indépendant ?

 » Il faut privilégier le dialogue pour régler les différents et procéder à la réconciliation ».

Aissatou Diallo Labé pour laminute224.com

Laisser un commentaire